Atelier concernant les techniques de mesure 3D utilisées dans les processus de moulage par injection

La complexité des formes et fonctions des composants en plastique ou moulés par injection ne cesse d'augmenter. Ceci a des conséquences sur les tâches d'inspection et le contrôle qualité, qui doivent de plus en plus faire appel aux techniques de mesure plein-champ. C'est la conclusion tirée par les experts qui ont participés à l'atelier GOM concernant « Les techniques de mesure de coordonnées 3D dans les processus de plasturgie & de moulage par injection ». Cet atelier, qui s'est déroulé le 25 mars 2014 à Darmstadt, en Allemagne, a réuni plus de 170 spécialistes. Cette rencontre avait été organisée par la société GOM (Gesellschaft für Optische Messtechnik) de Braunschweig.

Des présentations effectuées par les utilisateurs Oechsler, Volkswagen et Digimold ont montré comment les techniques de mesure 3D peuvent permettre d'accélérer la chaîne entière de production. Autrement dit, de la conception et la vérification par la simulation jusqu'à la construction de l'outil & du moule, en passant par la revue premier article, l'analyse d'assemblage et les essais de charge. Les entreprises ont évoqué une réduction des durées de mesure et d'inspection, ainsi que des économies par rapport aux mesures effectuées avec des systèmes classiques de mesure tactile. En effet, un système de mesure optique comme le scanner de projection des franges ATOS 3D capture l'intégralité de la surface des composants au lieu de prélever uniquement quelques points de mesure isolés. Lors de l'évaluation, les écarts par rapport aux données CAO sont surlignés en couleur, les mesures de rectification nécessaires comprises dans des rapports de mesure clairs sont ainsi faciles à comprendre. Il est donc possible de réduire plusieurs centaines de pages de tableaux classiques de rapports de tests à une poignée d'illustrations et de paramètres fonctionnels.

Parallèlement aux corrections d'outil, à la revue premier article et au contrôle qualité des composants moulés par injection, l'atelier s'est également concentré sur les derniers développements réalisés en métrologie 3D et en matière de logiciels d'évaluation. Par exemple, le logiciel permet, au cours de l'analyse d'assemblage, de vérifier le dégagement, le jeu et l'affleurement. Il permet également de réaliser un assemblage virtuel à partir des données de mesure plein-champ. Une fois l'assemblage terminé, l'opérateur peut vérifier si les composants ont subi des déformations.

Un autre point fort de cet atelier a été l'inspection automatisée des composants moulés par injection. L'ATOS ScanBox GOM est une machine de mesure optique 3D standardisée dans laquelle toutes les opérations de mesure et d'inspection, et même la rédaction de rapports de tests, sont exécutées automatiquement. Dans son logiciel, GOM a également automatisé les opérations de mesure et d'inspection pour les composants de conception identique, ce qui a surtout simplifié les tâches de mesures récurrentes.

Free CD of German Workshop

To order your personal copy of the CD of the German Workshop with all presentations and additional case studies please fill out the following form.

gwmolding2014cd

Please send me a copy of the free Workshop CD "3D Measuring Techniques in Injection Molding Processes".



captcha