Un scanner 3D GOM aide une voiture électrique à démarrer sur les chapeaux de roue

04/2013Grâce à l'emploi du scanner optique 3D ATOS Triple Scan performant, le groupe automobile américain General Motors a pu réduire considérablement la durée de production de la Chevrolet Volt.

ATOS Triple Scan

ATOS Triple Scan

Ce véhicule hybride fonctionne avec une batterie lithium-ion comptant 288 cellules. Les cellules sont compartimentées dans 135 modules en plastique ; chaque module doit être conçu avec une grande précision pour que l'assemblage de tous les composants puisse se faire sans problème. Réalisés par injection, les moules destinés aux modules ont été contrôlés par un ATOS Triple Scan pendant le développement des prototypes. Le système GOM fournit des résultats de mesure extrêmement précis à partir de données exclusivement tridimensionnelles. Ces analyses ont permis d'optimiser les prototypes très rapidement. La précision souhaitée des modules en plastique, avec une limite de tolérance de 0,1 millimètre, a ainsi été obtenue avec bien moins de rectifications des moules à injection qu'avec la méthode utilisée précédemment. La phase de démarrage du produit a été réduite notablement.

Vous trouverez des informations détaillées dans le numéro d'avril du magazine Composites Technology, disponible à l'adresse
http://www.compositesworld.com/articles/chevy-volt-battery-pack-rugged-but-precise