Essai d'outil

L'optimisation du formage accélère les essais d'outils

Il est indispensable de mastériser l'interaction complexe entre le matériau, l'outil et la machine de pressage le plus rapidement possible pendant l'essai des outils d'emboutissage. Les systèmes métrologiques optiques GOM permettent une inspection rapide de la forme et des dimensions des pièces en tôle. D'autre part, le système ARGUS GOM d'analyse du formage détecte les défauts de matériau qui apparaissent au cours de l'emboutissage et ce, bien avant qu'ils ne soient visibles à l'œil nu. Une analyse objective de la cause racine réduit nettement le nombre d'itérations nécessaires avant d'acheter l'outil. De plus, des contrôles de qualité complets s'appuyant sur le système de métrologie optique GOM réduisent considérablement les phases de démarrage de la production et garantissent l'intégrité des composants.

GOM IndustriesL'optimisation du formage accélère les essais d'outils

Contrôle de forme et de dimension

Pendant l'essai de l'outil, le numériseur 3D ATOS fournit rapidement des résultats concernant la géométrie réelle d'une pièce estampée. Vous pouvez ainsi vérifier dans la pratique que la pièce est bien adaptée à l'assemblage et qu'elle répond aux exigences optiques concernées. Le système ATOS mesure les écarts existants entre la pièce estampée et les paramètres CAO sur la surface complète de la pièce, et contrôle également les tolérances requises des gabarits de perçage, de la découpe et de l'effet ressort en utilisant des algorithmes spéciaux, dont l'exactitude au sous-pixel permet une inspection extrêmement précise des arêtes de coupe.

Détection des défauts du matériau

Au cours des opérations d'estampage, les limites de formage du matériau peuvent être dépassées sans que cela soit immédiatement décelable à l'œil nu.

Le système de mesure de contrainte ARGUS contrôle les zones du matériau dangereusement affaiblies, par ex. par un amincissement extrême du matériau. Les valeurs de contrainte et l'amincissement sont représentés sous forme de graphiques et validés par rapport à la courbe limite de formage (CLF) du matériau sélectionné, opération qui a pour résultat le diagramme limite de forme (DLF). Le DLF met en évidence les zones dans lesquelles les paramètres d'estampage (lubrification, force de maintien, positionnement de la découpe, etc.) doivent être ajustés et les zones de la matrice à retravailler. Le système ARGUS aide à détecter les défauts de matériau qui surviennent au cours du formage. Le système supporte en parallèle l'optimisation des essais d'outils.

Pour évaluer le process de formage dans un outil multiple, il est possible d'enregistrer les paramètres des différentes étapes de formage puis de les évaluer dans le cadre d'un projet unique. Les taux de déformation sont mesurés, visualisés et évalués à chacune des étapes ainsi que globalement, pendant l'ensemble du process de déformation.

Informations complémentaires pour une application pratique :