Modernisation d'une fonderie avec les solutions de métrologie optique 3D

Les systèmes de mesure tactiles offrent des possibilités d'utilisation limitées pour l'analyse de formes et de dimensions des pièces moulées. C'est pourquoi la fonderie d'acier américaine Bradken a fait confiance à la métrologie optique 3D, qui permet d'accélérer les procédures d'inspection.

La fonderie Bradken, qui siège à Tacoma dans l'État de Washington (États-Unis), est l'héritière d'une longue tradition qui remonte à 1899. Aujourd'hui, l'usine produit des pièces moulées principalement destinées au secteur de l'énergie, telles que les composants de turbines, les pompes, vannes, compresseurs et les générateurs hydroélectriques d'un poids allant jusqu'à 25 tonnes.

L'accroissement du volume des pièces moulées haut-de-gamme produites exigeait un contrôle qualité plus complet et plus régulier. Il était également nécessaire que les méthodes de mesure plein champ et d'inspection soient plus rapides. Ces méthodes devaient non seulement répondre aux exigences mais aussi prendre en charge des géométries complexes et des dimensions pouvant atteindre 4,5 m. Lorsqu'il était effectué avec les machines conventionnelles de mesure des coordonnées sur des bras articulés, le contrôle de formes et de dimensions de ces composants durait plusieurs semaines. Par conséquent, la mesure tactile s'avérait limitée en terme de débit pour les pièces mesurées dans l'entreprise Bradken.

Dans une procédure de sélection exhaustive, divers systèmes de métrologie tels les scanners laser 3D, les traceurs laser et les scanners optiques 3D de projection de franges, ont été testés sur des pièces bombées moulées et usinées, destinées à une ligne de production de conteneurs de transport. Les tests effectués à Tacoma ont démontré qu'en l'espace de huit heures, seul le scanner optique 3D de projection de franges était capable de fournir des numérisations précises avec les tolérances spécifiées et une analyse complète de l'intégralité de la pièce moulée bombée.

L'entreprise Bradken, qui a intégré les systèmes de mesure ATOS dans ses procédures d'inspection, peut à présent mesurer les composants complexes de grande dimension ainsi que les ensembles montés – en capturant l'objet complet, en respectant des tolérances strictes et des délais appropriés. Par conséquent, l'investissement de la fonderie a prouvé sa rentabilité plus rapidement que prévu. Les inspections n'ont plus besoin d'être externalisées, ce qui permet de réduire les coûts.

L’exemple d’application complet est disponible en format PDF

Download