Lancement de GOM Software 2016

GOM a lancé GOM Software 2016, disponible à compter de ce jour. La nouvelle version logicielle offre de nombreuses fonctions améliorées et des innovations dans les domaines de la métrologie 3D, de la chambre virtuelle de mesure (VMR) et des essais 3D.

GOM Correlate/GOM Snap 2D

GOM fournit un logiciel d’acquisition d’images 2D gratuit pour les caméras USB3 avec une interface de commande générique (GenICam). Les images obtenues sont sauvegardées dans un projet qui peut être directement inspecté dans GOM Correlate. Le logiciel GOM Correlate propose une vaste gamme d’outils tels que les composants à points 2D pour analyser et communiquer aisément les mouvements. Les outils aident à comprendre en détail le comportement complexe de l’objet. Par conséquent, la combinaison logicielle est idéale pour les applications d’essais dans le plan avec les caméras existantes. GOM Correlate peut continuer à être utilisé pour évaluer la déformation saisie avec ARAMIS Professional.

Importation de données volumétriques

Le logiciel GOM Inspect peut être utilisé directement pour visualiser et évaluer les volumes scannés. Cette nouvelle fonction permet d'importer facilement dans le logiciel, des données volumétriques d’une machine tomographique. Autrefois, cette procédure nécessitait une étape intermédiaire avec un logiciel supplémentaire. Avec cette fonction efficace proposée à un prix raisonnable, les utilisateurs peuvent maintenant importer et analyser des données volumétriques dans les formats courants (.vgi, .vgl, .pcr, .exv, .rek) ou comme données brutes. En outre, le logiciel permet d’afficher des différents matériaux d'un objet scanné avec des maillages distincts.
Voir le film

Table de défauts de surface

La table de défauts de surface améliore l’inspection des surfaces. Cette nouvelle fonction détecte les petits défauts sur la base des maillages et les affiche dans la zone de couleurs. Par exemple, bosselures et retassures deviennent visibles. Pour visualiser et quantifier les gonflements et les creux ponctuels, la table travaille directement sur les maillages. Le logiciel calcule une surface théorique pour des résultats plus réalistes. En comparant l’inspection des surfaces nominale et réelle, la nouvelle fonctionnalité permet de compenser les courbures globales.
Voir le film

Chambre virtuelle de mesure (VMR)

Sur la base d’une simulation des données de mesure, GOM Software 2016 peut automatiquement calculer les positions des points de référence. Cela aide à les placer précisément sur l’objet à mesurer et réduit le nombre de points de référence nécessaires. La nouvelle fonction de génération automatique des positions de mesure de photogrammétrie évite l’apprentissage manuel des positions.

En outre, la planification des parcours a été améliorée, pour permettre notamment la mesure automatique de l’intérieur des carrosseries. Ainsi, le workflow Auto Teaching est meilleur et les résultats sont plus précis. Il est même désormais possible de transférer des programmes de mesure finalisés d’une ATOS ScanBox à une autre. Pendant ce temps, les parcours du robot restent validés et peuvent être réutilisés instantanément. Le logiciel GOM Inspect, gratuit, peut servir à visualiser le mouvement simulé d’un robot le long d’un parcours.
Voir le film

Sélection de fonctions logicielles supplémentaires

  • Nouveau convertisseur CAO : importation améliorée des informations de produit et de fabrication (PMI) pour la génération automatique de plans de mesure
  • Vérifications étendues : extraction des valeurs des analyses de surface le long des sections et des courbes, vérifications de plausibilité pour les principes de mesure
  • Inspections de cotation ISO sur les éléments des pointes de touche GOM et sur les éléments ajustés, basés sur des points
  • Ajout du bonus de tolérance à la vérification de cotation ISO
  • Nouveau concept de référencement pour les carrosseries dans la VMR : robogrammétrie avec de nouveaux cubes de référence
  • Nouveau script inclus pour l’évaluation des tests de traction
  • Création d’un extensomètre : distance entre 2 points avec longueur et direction définies
  • Statistiques d’aire : création d’une compensation des mouvements de corps rigides (RBMC) sur les composants de surfaces et les régions de composants de surfaces
  • Modification des composants de surface : fermeture des trous sur les composants de surface, création d’un modificateur des composants de surface
  • Outil de visualisation supplémentaire pour les composants à points
  • Barre d’outils 3D personnalisable : accès aisé et rapide aux commandes préférentielles
  • Améliorations dans l’explorateur : zone de recherche pour filtrer les éléments, nouvelle section pour les éléments choisis dans le sous-explorateur, manipulation des plages de niveaux
  • Deux nouveaux thèmes de l’interface utilisateur pour différents environnements de travail

Tous les détails du nouveau GOM Software 2016 sont décrits dans What’s New 2016.*

(*) uniquement disponibles pour les clients dûment inscrits