Lancement de GOM Software 2017 : Nouveautés et perfectionnements

Le nouveau GOM Software 2017 est désormais disponible. Il comprend de nouvelles fonctionnalités optimisées pour la métrologie 3D, la chambre virtuelle de mesure (VMR) et le 3D testing.

Robogrammetry pour ATOS Scan Box

Le concept de robogrammetry vous permet de capturer des pièces de grande taille, caisse en blanc ou côté de caisse, rapidement, de manière reproductible et très précise. Le concept de robogrammetry combine : les positions des robots et les nouveaux cubes de référence pour garantir l'extrême fiabilité des process lors de la transformation des mesures. Les cubes de référence associent les propriétés des marqueurs codés et non codés. Comparativement à la mesure photogrammétrique conventionnelle, beaucoup moins de marqueurs sont nécessaires.

De nouveaux outils de visualisation et d’aide au positionnement exact des cubes de référence permettent de placer rapidement les cubes sur l’objet. Dans les cellules de mesure à deux robots, la nouvelle version du logiciel attribue automatiquement les positions de mesure à chacun des robots.

Données de mesure ATOS – Performance du post-traitement

Le temps de calcul a été considérablement réduit dans le GOM Software 2017, en particulier pour les opérations photogrammétriques et de réglage fin, réduisant ainsi d'autant le post-traitement des données de mesure. On constate un net accroissement des performances notamment pour les projets comprenant de nombreuses mesures. Par exemple, pour deux projets de clients contenant approx. 1200 mesures ATOS, le GOM Software 2017 a permis d’économiser 80 % à 90 % du temps de post-traitement. La précision reste très élevée malgré la réduction du temps de calcul. Par ailleurs, les performances de l’optimisation des trajectoires dans la chambre virtuelle de mesure ont augmenté.

On remarque également une accélération des processus dans le système TRITOP. Plus le nombre d'images contenu dans le projet de photogrammétrie est élevé, plus les économies de temps réalisées sont conséquentes.

Architecture Open Data dans le logiciel 3D Testing et interface ARAMIS Kiosk pour essais de matériaux

La comparaison et la visualisation simultanée des données de mesure et l’échange de données en général sont de plus en plus importantes en métrologie. Il est donc possible d'importer des valeurs scalaires et des géométries (p. ex. à partir des programmes de simulation) supplémentaires dans ARAMIS Professional 2017 et GOM Correlate Professional 2017. Les données créées dans le logiciel GOM s'exportent sous différents formats et sont utilisables, par exemple, pour l’analyse vibratoire dans un logiciel tiers.

Avec l’interface ARAMIS Kiosk, GOM propose une nouvelle interface utilisateur pour l’évaluation des essais de traction. Ainsi, les procédures d’essai standardisées peuvent être effectuées rapidement, facilement et spécifiquement.

Sélection de fonctionnalités supplémentaires du logiciel

Métrologie 3D

  • Importation CT élargie : les objets scannés avec un tomographe peuvent être importés comme maillages individuels. GOM propose divers modes de polygonisation pour l’importation.
  • Analyse élargie des défauts de surface : l’analyse des défauts de surface peut désormais aussi être créée dans des directions de courbes et sans spécifier la direction normale de la surface.
  • Amélioration de l’inspection de la surface portante : il est possible de créer des régions dotées de tolérances différentes sur une section ou une courbe. De plus, des ellipses d’arête de profil peuvent être générées afin de déterminer des ellipses ajustées sur les bords d’attaque et bords de fuite.
  • Fonctionnalité de découpage 3D complète : les zones dissimulées de l’objet à mesurer peuvent être visualisées au moyen du pavé droit de découpage hexagonal.
  • Prise en charge de plusieurs écrans : pour pouvoir afficher simultanément différentes informations sur les éléments d’inspection, le logiciel permet d’organiser les fenêtres (diagramme ou explorateur) sur un ou plusieurs écrans.
  • Renommage simplifié des éléments : la nouvelle version du logiciel permet de renommer et de numéroter plusieurs éléments à la fois.
  • Nouvelle fonction de sélection : les zones de maillage disposées au-dessus d’un plan défini peuvent être sélectionnées automatiquement.
  • Activation des limites d'avertissement : en créant un élément ou en modifiant ses propriétés, il est désormais possible d’activer une limite d'avertissement à condition de définir les tolérances au préalable.
  • Nouvelles fonctions d’ellipse : avec le GOM Software 2017, vous pouvez facilement construire des ellipses automatiques et ajustées.
  • Création facilitée d’éléments réels : le nouveau principe de mesure de « calcul sur le réel » combine la « construction référencée » à « l’élément ajusté » basés sur une méthode de sélection améliorée.
  • Durée d'exposition automatique : le logiciel règle automatiquement la durée d'exposition pour les mesures ATOS comme pour la photogrammétrie (VMR) de manière à obtenir une quantité maximum de points de référence bien exposés et une exposition optimale des surfaces.
  • Nouvelles fonctions de thermomètre : GOM Software 2017 propose différentes options de mesure manuelle ou automatique de la température.
  • Capture des objets à mesurer dans la VMR : même si seules certaines parties de l’objet sont mesurées (p. ex. pièces de carrosserie), le logiciel est en mesure de créer une photogrammétrie cohérente pour l’assemblage complet.
  • Optimisation des trajectoires dans la VMR : les mesures effectuées par le système à travers la même ouverture, comme c’est le cas lors de la mesure de l’intérieur d’une carrosserie, sont réalisées l'une après l'autre. Ainsi, la série de mesures contient moins de positions intermédiaires.

3D Testing

  • Évaluation de plusieurs projets de mesure dans ARAMIS : différentes perspectives de l’objet à mesurer peuvent être mesurées avec un ou plusieurs systèmes de mesure et évaluées au sein d’un projet commun.
  • Calcul du taux de contrainte : des vérifications par niveau vous permettent d’analyser les modifications de la contrainte dans le temps.
  • Composant pointillé statique : cette nouvelle fonction vous permet d’évaluer un sous-ensemble de points de référence dans un composant pointillé. Ce qui est notamment utile dans des projets présentant beaucoup de points de référence potentiellement reconnaissables.
  • Filtre médian : le logiciel détermine la médiane du filtre de classement à partir de toutes les valeurs auxquelles se réfère le filtre spatial..

Plus d'informations

Vous trouverez des informations détaillées sur le GOM Software 2017 à la rubrique NOUVEAUTÉS 2017.*

Les vidéos NOUVEAUTÉS sont également disponibles sur YouTube.

(*) uniquement pour les utilisateurs inscrits